Cor à contes

Catégorie :
Frédérik Fournier Julie Renault

Un cor, dans le langage imagé de certains Abitibiens, c’est cette cuve de laveuse ramanchée pour recevoir des feux de camp. C’est aussi, pour nos deux conteurs Frédérik Fournier et Julie Renault, ce point de rencontre autour duquel on se raconte des histoires. Et c’est ce qu’ils font avec force enthousiasme et poésie, dans ce premier recueil : raconter des histoires. Des histoires témiscabitibiennes. C’est un livre où des loups affamés côtoient des femmes-poissons shootées à l’arsenic et où les lois de la nature l’emportent sur celles des hommes.

Cor à contes, c’est la réunion joyeuse et improbable de Hayao Miyazaki et Richard Desjardins ; c’est voir la Princesse Mononoké courir dans le Parc de la Vérendrye et rouler quatre cent milles pour aller danser un beau grand slow sur le bord du lac Osisko. Avec une préface de la conteuse Renée Robitaille.

Histoires témiscabitibiennes tirées du spectacle Cor à contes (Théâtre en Quec'Part)

18.00$

Frédérik Fournier

Frédérik Fournier est originaire de St-Eugène-de-Guigues au Témiscamingue et habite maintenant le quartier Hochelaga à Montréal. Il oeuvre passionnément au rayonnement des lieux qui l’habitent, que ce soit son quartier Hochelaga qu’il célèbre dans son blogue Le ouèreux d'Hochelag, ou le Témiscamingue pour lequel il écrit actuellement plusieurs projets qui verront le jour en 2020. Cor à contes est son premier livre.

Julie Renault

Comédienne, marionnettiste et auteure, Julie Renault a écrit le spectacle pour enfant La quête du nombril et coécrit avec Jonathan Caron Starshit (Dramaturges éditeur)qui a remporté le Prix coup de coeur du public pour le meilleur texte de la saison 2015-2016 du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Elle est de la distribution de l’édition 2019 du spectacle Les foirées montréalaises. Elle a fondé Le Théâtre en Quec’Part, dont le mandat est de créer des ponts artistiques entre les grands centres et les régions.